ORTHOLUD
Autres exercices :
1 2 3 4
5

5 - La nuit des temps, conjugue au passé simple !

Complète ce texte (de Barjavel) en conjuguant au passé simple les verbes entre parenthèses.

La nuit des temps de BarjavelFurieuse, Léonova (taper) sur la main qui montait vers son visage. Elle me mordrait ! dit Hoover en souriant.
Allez, mignonne, on remonte. Passez la première...
La benne pouvait contenir deux personnes, mais Hoover comptait pour trois. Il (soulever) Léonova comme un bouquet et la (poser) sur le siège de fer. Il (crier) : « Enlevez ! »
La benne (commencer) aussitôt à monter. Il y (avoir) un fracas et des cris.
Quelque chose (frapper) Hoover aux jarrets. Il (tomba) en arrière et sa tête (cogner) contre un obstacle dur et rugueux. Il (entendre) un craquement à l’intérieur de son crâne et (s'évanouir) .
Il (se réveiller) dans un lit d’infirmerie. Simon, penché vers lui, le regardait avec un sourire optimiste.

Conseil de lecture : La nuit des temps de René Barjavel - (la fiche de lecture)
L'Antarctique. À la tête d'une mission scientifique française, le professeur Simon fore la glace depuis ce qui semble une éternité. Dans le grand désert blanc, il n'y a rien, juste le froid, le vent, le silence.
Jusqu'à ce son, très faible. À plus de 900 mètres sous la glace, quelque chose appelle. Dans l'euphorie générale, une expédition vers le centre de la Terre se met en place.
Close

Nous contacter

Vous êtes :

professeur élève parent autre

Merci de remplir les champs obligatoires !

Your activation link has been sent!

There was an error! Please try again

OK

There is already an account with the same email/phone number in our database!

OK
Close

Envoyer à un ami

Close

J'ai trouvé une erreur