ORTHOLUD
Autres exercices :
1 2 3
4
5

4 - Les malheurs de Sophie, conjugue au passé simple !

Complète ce texte en conjuguant au passé simple les verbes entre parenthèses.

Extrait du chapitre I : La Poupée de Cire.

Les Malheurs de Sophie de la Comtesse de Ségur" Que fais-tu à la fenêtre ; Sophie ? lui (demander) sa maman.
SOPHIE : Je veux réchauffer ma poupée, maman ; elle a très froid.
LA MAMAN : Prends garde, tu vas la faire fondre.
SOPHIE : Oh non ! maman, il n'y a pas de danger ; elle est dure comme du bois.
LA MAMAN : Mais la chaleur la rendra molle ; il lui arrivera quelque malheur, je t'en préviens."
Sophie ne (vouloir) pas croire sa maman, elle (mettre) la poupée étendue tout de son long au soleil, qui était brûlant.
Au même instant elle (entendre) le bruit d'une voiture : c'étaient les amies qui arrivaient. Elle (courir) au devant d'elles ; Paul les avait attendues sur le perron ; elles (entrer) au salon en courant et parlant toutes à la fois. Malgré leur impatience de voir la poupée, elles (commencer) par dire bonjour à Mme de Réan, maman de Sophie ; elles (aller) ensuite à Sophie, qui tenait sa poupée et la regardait d'un air consterné. Extrait de" Les Malheurs de Sophie" de la Comtesse de Ségur


Conseil de lecture : Les malheurs de Sophie de La Comtesse de Ségur
On dirait que le plus grand plaisir de Sophie est de désobéir à sa maman. Les bêtises sont si tentantes : mettre au soleil sa belle poupée de cire qui a froid, se mouiller les cheveux pour les faire friser... Hélas, la vie est ainsi faite que les enfants désobéissants finissent toujours par être punis.
Close

Nous contacter

Vous êtes :

professeur élève parent autre

Merci de remplir les champs obligatoires !

Your activation link has been sent!

There was an error! Please try again

OK

There is already an account with the same email/phone number in our database!

OK
Close

Envoyer à un ami

Close

J'ai trouvé une erreur