ORTHOLUD
Autres exercices :
1
2
3

2 - Texte de Stendhal à conjuguer au présent de l'indicatif

Dans ce texte, conjugue les verbes entre parenthèses au présent de l'indicatif.

Le rouge et le noir de StendhalCe sont des jeunes filles fraîches et jolies qui (présenter) aux coups de ces marteaux énormes les petits morceaux de fer qui (être) rapidement transformés en clous. Ce travail, si rude en apparence, est un de ceux qui (étonner) le plus le voyageur qui (pénétrer) pour la première fois dans les montagnes qui (séparer) la France de l'Helvétie. Si, en entrant à Verrières, le voyageur (demander) à qui appartient cette belle fabrique de clous qui assourdit les gens qui (monter) la grande rue, on lui (répondre) avec un accent traînard :

- Eh! elle (être) à M. le maire.

 

Pour peu que le voyageur (s'arrêter) quelques instants dans cette grande rue de Verrières, qui (aller) en montant depuis la rive du Doubs jusque vers le sommet de la colline, il y a cent à parier contre un qu'il verra paraître un grand homme à l'air affairé et important.

 

A son aspect tous les chapeaux (se lever) rapidement. Ses cheveux sont grisonnants, et il est vêtu de gris. Il (être) chevalier de plusieurs ordres, il a un grand front, un nez aquilin, et au total sa figure ne (manquer) pas d'une certaine régularité: on (trouver) même, au premier aspect, qu'elle réunit à la dignité du maire de village cette sorte d'agrément qui (pouvoir) encore se rencontrer avec quarante-huit ou cinquante ans. Extrait du "Rouge et le noir" de Stendhal

Enregistrer

Close

Nous contacter

Vous êtes :

professeur élève parent autre

Merci de remplir les champs obligatoires !

Your activation link has been sent!

There was an error! Please try again

OK

There is already an account with the same email/phone number in our database!

OK
Close

Envoyer à un ami

Close

J'ai trouvé une erreur

Close

Lien court

https://goo.gl/gwWCZY [fr:]a été copié. Vous n'avez plus qu'à le coller pour l'utiliser.[/fr:][en:]was copied to clipboard[/en:]