FRANÇAIS | ENGLISH - Autres exercices :
1 2 3 4
5
6 7 8 9 10

5 - [fr:]Jeu de français : Le jeu des 7 erreurs[/fr:] [en:]Game to learn French: Game of 7 errors[/en:]s

[fr:]Compare ces deux textes. Dans le deuxième texte, il y a 7 erreurs (des fautes ou des mots en trop ou changés). Clique sur ces 7 erreurs et valide.[/fr:] [en:]Compare these two texts. In the second text, there are 7 errors (mistakes or words in excess or changed). Click on these 7 errors and validate.[/en:].

[fr:]Extrait de cinq semaines en ballon de Jules Verne [/fr:] [en:]Excerpt of the novel by Jules Vernes: Five weeks in a balloon.[/en:]
Quels arbres magnifiques ! s'écria Joe ; quoique très naturel, c'est très beau ! Il n'en faudrait pas une douzaine pour faire une forêt.
- Ce sont des baobabs, répondit le docteur Fergusson ; tenez, en voici un dont le tronc peut avoir cent pieds de circonférence. C'est peut-être au pied de ce même arbre que périt le Français Maizan en 1845, car nous sommes au-dessus du village de Deje la Mhora, où il s'aventura seul ; il fut saisi par le chef de cette contrée, attaché au pied d'un baobab, et ce nègre féroce lui coupa lentement les articulations, pendant que retentissait le chant de guerre ; puis il entama la gorge, s'arrêta pour aiguiser son couteau émoussé, et arracha la tête du malheureux avant qu'elle ne fût coupée ! Ce pauvre Français avait vingt-six ans !

----------------------------------------------------------------------

Quels arbres magnifiques ! s'écria Joe ; quoique très naturel, s'est très beau ! Il n'en faudrait pas une douzaine pour faire une forêt.
- Ce sont des baobabs, répondit le docteur Fergusson ; tenez, en voici un dont le tronc peut avoir cent mètres de circonférence. C'est peut-être au pied de ce même arbre que périt le Français Maizan en 1945 ,car nous sommes au-dessus du village de Deje la Mhora, il s'aventura seule ; il fut saisi par le chef de cette contrée, ligoté au pied d'un baobab, et ce nègre féroce lui coupa lentement les articulations, pendant que retentissait le champ de guerre ; puis il entama la gorge, s'arrêta pour aiguiser son couteau émoussé, et arracha la tête du malheureux après qu'elle ne fût coupée ! Ce pauvre Français avait vingt-six ans !
Close

Nous contacter

Vous êtes :

professeur élève parent autre

Merci de remplir les champs obligatoires !

Your activation link has been sent!

There was an error! Please try again

OK

There is already an account with the same email/phone number in our database!

OK
Close

Envoyer à un ami

Close

J'ai trouvé une erreur

Close

Lien court

[fr:]a été copié. Vous n'avez plus qu'à le coller pour l'utiliser.[/fr:][en:]was copied to clipboard[/en:]